S/4HANA Cloud : SAP met de l’Intelligence Artificielle dans son ERP en mode SaaS

SAP a présenté les avancées qu’il a concoctées ce trimestre pour son troisième ERP Cloud, SAP S/4HANA Cloud. Au menu de cette feuille de route : un assistant numérique, une UI adaptative et l’intégration de tendances « dans l’air » du temps comme les Blockchains et l’IoT.

S/4HANA est la version de la Business Suite de SAP qui s’appuie exclusivement sur sa base In-Memory maison, HANA. Un des bénéfices avancés par l’éditeur allemand est d’avoir une vision temps-réel de l’entreprise – y compris sur le transactionnel – et d’ouvrir de nouvelles perspectives analytiques. Cette version 100% HANA a été portée dans le Cloud l’année dernière.

S/4HANA en mode SaaS est le troisième ERP Cloud de SAP. Il vise les entreprises de plus de 50.000 utilisateurs (ou leurs filiales locales), tandis que ByDesign cible les PME du Midmarket et Business One Cloud les « petites PME ».

Parmi les avancées annoncées, la plus mise en avant par Sven Denecken, lors d’une conférence téléphonique avec LeMagIT, a été un « assistant numérique contextuel ». On se dirige doucement mais sûrement vers un bot conversationnel « comme avec votre iPhone ». Un mouvement qui est également à l’œuvre chez le grand concurrent Oracle. Et tout comme chez Oracle, SAP met l’emphase sur l’utilité métier d’un tel « bot ». Pas question ici d’avoir un outil de compréhension sémantique pour avoir un outil de compréhension sémantique. « C’est un vrai assistant, numérique certes mais c’est littéralement un assistant. Il intervient pour vous dire ce que vous devriez savoir et que, certainement, vous ne savez pas ». Cet assistant s’appuie – évidemment est-on tenté de dire – sur le Machine Learning et l’AI. Une autre avancée sur le même registre de l’interaction simplifiée entre l’Homme et l’ERP est désormais la capacité de l’UI Fiori à s’adapter au contexte et/ou à l’utilisateur, en fonction d’un historique ou d’une question donnée.

L’arrivée des aides (bot, wizard, assistant, au choix) est une des tendances majeures prévues par IDC pour les ERP en 2017. Toujours dans ce domaine de « l’intelligence », SAP continue de vanter les capacités prédictives métiers de son ERP, capactités qui s’appuient sur les algorithmes et le In-Memory de HANA.

Source: Le MagIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.